Portrait impertinent non autorisé

Ses sculptures naissent de récupération de matériaux techniques – hors d’usage – réparés, poncés, assemblés, collés, soudés, éclairés de manière improbable, poétique et originale.

Grand admirateur du grand Breton, Picabia en tête, Eric, l’air de rien, lance une blague sur ce qu’il voit de l’Art contemporain pour mieux démystifier et déshabiller les œuvres de leurs concepts, ne gardant que l’ossature de l’idée pour construire les bases de ses créations.

A l’heure de l’écologie et du tri sélectif, rien n’est perdu pour l’artiste et tout objet industriel devient Art comme a voulu nous le faire croire Marcel.

« Faire du beau avec du vieux » pourrait être sa devise…

Par (S.C & P.P.H)

Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction… (Picabia)